Partagez
 

 It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crimson A. Zimniakova
Crimson A. Zimniakova

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 58
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 05/04/2019

It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Empty
MessageSujet: It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée]   It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Icon_minitimeVen 5 Avr - 14:00

Crimson A. Zimniakova


It was just a prank bro






ID. CARD _________________________ Anecdotes


Surnom(s): Crimson ♦ Âge: 26 ans ♦ Date de naissance: 2 Juillet ♦ Ville de naissance: Safrania ♦ Orientation sexuelle: Pansexuelle ♦ Métier, statut: Agent de police en civil ♦ Signe particulier: Elle est morte ♦ Région: Kanto ♦ Groupe: Citoyen ♦



- Ses nouveaux noms et prénoms furent donnés comme fausse identité à une certaine petite sœur d'un certain lieutenant Rocket lors d'une certaine soirée.
- Morte.
- Elle est plus à l'aise pour parler avec des femmes qu'avec des hommes. Elle se sent plus en sécurité avec celles-ci.
- Comme je vais le répéter 200 fois dans cette fiche et si vous l'avez pas connue à l'époque, c'est une ancienne sergente Rocket.
- Spécialisée dans l'amour à sens unique.
- Après l'incendie qu'elle a provoqué en plein milieu de Mell, elle a laissé la plupart de ses Pokémons aller vivre leur vie, ne gardant que le premier qu'elle avait eu.
- A de sérieux problèmes avec toute forme de pouvoir, pouvant la faire passer pour une Anarchiste lvl 99.
- Une chose sur mon personnage
- Ceci n'est pas une anecdote sur le cyclimse
- Vulpixshipping ftw


--------

Yesterday my life was in ruin, now today I know what I'm doing

Âgée d'un peu plus d'un quart de siècle, Crimson paraît pourtant plus vieille. Elle a en effet un visage plutôt mature dû à un environnement plutôt dur. Autrefois, elle avait de longs cheveux blancs descendant aux omoplates ainsi que des pupilles grisâtres. Aujourd'hui, ses cheveux ont été coupés courts et elle porte des lentilles bleues. Officiellement décédée, il lui fallait devenir méconnaissable de son "entourage". 1m67, elle n'est pas vraiment grande, la miss, mais ça ne l'empêche pas d'avoir des capacités physiques plutôt impressionnantes, disons au dessus de la moyenne. Ayant grandi dans un milieu où il fallait toujours se démarquer des autres, ce n'était pas vraiment étonnant. Bien que ne s'en servant pas d'une quelconque manière à son âge, son corps est plutôt bien formé. Si il y a quelque chose qui n'a pas changé malgré son envie de se démarquer de la sergente Rocket qu'elle était, c'est sa manière de s'habiller en noir. Elle trouve que c'est ce qui lui correspond le mieux, et grand bien lui fasse.

Sérieuse. C'est un mot qui la définissait bien en tant que sergente Rocket, et c'est toujours le cas maintenant qu'elle ne l'est plus. Cette team est bien évidemment responsable de sa joie de vivre quasiment absente. Bien qu'étant un peu plus ouverte aux relations humaines (mais pas trop non plus, n'essayez pas de la toucher), peu de facettes de sa personnalités ont changées. Du moins, envers les inconnus. Ceux-ci verront celle que tous ont vu autrefois. La jeune femme méfiante parce que craintive, involontairement hautaine, sarcastique à son bon vouloir. Malgré cela, quand on commence à la connaître, elle n'a pas l'air foncièrement méchante. Juste beaucoup trop méfiante, encore une fois à cause de l'environnement dans lequel elle a grandi. Quand on la connait, donc, elle est plutôt sympa, mais toujours sérieuses. Il est difficile de la voir rigoler, un peu moins de la voir sourire. Empathique, également, elle prend sur elle la peine de ses quelques amis proches.


I was told a million times of all the troubles in my way


Née non en 17 à Leindestad mais à Safrania, capitale de Kanton, celle qui s'appelait encore à cette époque Aure Daeva eut une enfance heureuse. Avec des parents aimants, qui s'occupaient d'elle de la meilleure façon possible. Une enfant vraiment gâtée qui avait tout ce qu'elle désirait sans discussion, jouets, sucreries, sorties, la vie parfaite pour un gosse !

Malheureusement, quand elle n'eut que huit ans, sa vie changea brusquement. L'arrivée à Safrania de « Gens méchants habillés en noir » comme elle les appelait à l'époque, la perte d'emploi de ses parents, et ceux-ci se voyant obligés de travailler pour eux, faute de travail. Pour la petite Aure qui devait rester chez elle, seule, pendant des jours, parfois des semaines, cela laissa dans son coeur un sentiment de solitude. Très puissant. Elle était persuadée que ces gens faisaient et faisaient faire des mauvaises choses à ses parents, et elle n'était pas d'accord avec ça. Mais comme ses parents lui expliquèrent, entre deux absences, il n'avaient pas le choix. Un jour, ses parents lui amenèrent un jeune Farfuret qu'ils avaient capturé lors de l'une de leurs missions afin de combler sa solitude, la fillette se lia facilement d'amitié avec ce dernier, qui rajoutait un peu de vie à sa maison déserte.

Mais même si elle ne se sentait désormais plus seule, elle ne pouvait s’empêcher de penser aux actes horribles que ses parents étaient forcés de faire. Elle a vécu encore huit ans avec ses pensées. Huit ans de solitude à moitié comblée. Huit ans à se torturer psychologiquement en pensant à ce que ses parents faisaient. Les risques qu'ils prenaient. Ce qu'ils faisaient à d'autres. Ce qu'on leur faisait. Ce qu'on lui faisait. C'est peut-être à cette époque qu'elle commença à haïr tout le monde. Le facteur qui passait, la voisine qui lui apportait à manger dans cette maison à moitié plongée dans l'obscurité. Tout le monde. Une lumière qui s'allumait à l'heure où la voisine n'était pas sensée passer ne pouvait signifier qu'une chose: ses parents étaient rentrés. Toutefois, alors qu'elle avait maintenant seize ans depuis quelques mois, elle aurait préféré ne pas voir la lumière s'allumer.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle descendit deux par deux les escaliers, voulant accueillir à bras ouverts les seules personnes qu'elle parvenait encore à aimer. Désillusion. Tout ce qu'elle vit fut deux hommes en noir. "Tes parents ont bien bossé". Rien de plus, rien de moins. Ils ne venaient jamais à la maison, et là, ils venaient juste pour lui dire ça et partir dans la foulée. Il ne fallut pas longtemps à la jeune fille pour comprendre qu'il leur était arrivé un grand malheur. Cette idée lui étant inacceptable, elle sortit et s'attaqua au premier groupe d'hommes en noir venu. Et perdit. Lamentablement. Puisqu'elle n'avait aucune expérience du combat Pokémon, son Farfuret ne fit pas long feu fasse aux dresseurs avec un minimum d'expérience qui lui faisaient face. A la suite de sa défaite, ce fut coups et blessures qui l'attendaient, jusqu'à ce qu'elle perde connaissance. Elle fut alors emmenée au quartier général de la Team Rocket, les sbires ayant jugé qu'une personne de plus dans la team pouvait être utile. Lorsqu'elle revint à la réalité, elle fit face à un homme portant un costume plutôt élégant, qu'elle pensa être le chef des criminels, à en juger par les plusieurs sbires présents dans la pièce.

Ce dernier lui demandant son nom, elle refusa de répondre. Il insista, plusieurs fois, tandis que les sbires commençant à s'impatienter haussèrent le ton pour qu'elle se dépêche de répondre, l'insultant même. Pendant ce temps, la blanche réfléchit. Elle ne voulait pas donner son vrai nom. Après tout, Aure Daeva était morte suite à cette agression. Elle se rappela alors d'un roman policier de son père. L'histoire d'un agent de police et d'un voleur. Crimsonfall, c'était le pseudonyme de ce dernier. Ce nom avait toujours plu à la blanche. Alors si il lui fallait renoncer à son ancienne vie, à l'ancienne personne qu'elle était, et vivre la vie que ses parents avaient vécu, voilà quel serait son nouveau nom. Crimsonfall. Ou Crimson, comme elle préféra s'appeler plus tard, la sbire qui n'obéissait pas aux ordres. La sbire qui faisait volontairement échouer les missions. La sbire sur qui on ne pouvait pas compter.

Malheureusement, la team Rocket avait une personne chargée de s'occuper de ce genre de cas, de ces personnes récalcitrantes. Samuel Dante, qu'il s'appelait. Un jour, on envoya Crimson en mission avec celui-ci. Et voyant qu'elle refusait d'obéir, il la frappa. Encore et encore. Et ce n'était que le début (d'accord d'accord). Cela se déroula sur plusieurs semaines. Une mission, le refus d'obéir, la punition. Jusqu'à ce que la blanche finisse par obéir. Et ce sera le cas dans toute sa vie de Rocket. Obéir, de peur que cet homme revienne pour elle. Ainsi, les missions suivantes se déroulèrent sans accrocs. C'est d'ailleurs pour cela qu'on lui offrit un Rapion. Un Rapion cleptomane, mais c'était l'attention qui comptait. Plus tard, alors qu'un groupe de sbires avait été décimé dans les alentours de Janusia, à Unys, c'est elle qu'on envoya pour retrouver le responsable, qui se trouva être un Drakkarmin furieux qu'on ait pénétré sur son territoire. Après un combat plutôt long, la jeune femme captura le Pokémon dragon, réglant ainsi le problème, permettant ainsi à la team de poursuivre ses explorations de la région.

Voyant que la jeune femme commençait à se montrer réellement utile, on commença à l'envoyer sur des missions un peu plus délicates. Des missions d'infiltration, notamment, puisque c'est dans celle-ci que la jeune femme se démarquait le mieux. Sur plusieurs mois, on l'avait alors envoyer en infiltration dans trois teams: Aqua, Magma, Galaxie. Son objectif étant de vérifier si les plans de celles-ci pouvaient être dangereux pour les Rockets. Elle récupéra alors dans chacune d'entre elle le maximum d'informations et de copies de documents possibles. C'est ainsi qu'elle fut promue sergente, jugée apte malgré ses antécédents à diriger des sbires. On la muta également à Alera, à cause du manque de personnel sur l'île. Ce fut l'occasion pour Crimson d'entamer sa recherche d'alliés pour son but qui était resté le même depuis ces huit ans de travail dans cette team: la détruire.

Ainsi, elle rencontra Aaron en arrivant sur l'île, ce dernier ayant été envoyé pour l'accompagner jusqu'au QG. Aussi cleptomane que le Rapion de la désormais sergente, il se prit quelques remontrances de la part de cette dernière. Après avoir demandé au vert de voler une arme à un flic et l'avoir menacé avec, la blanche lui avait expliqué quel était son plan. Aujourd'hui encore, la raison lui échappait. Un besoin urgent d'alliés, sans doute. En tout cas, le jeune homme n'avait jamais rien rapporté à ses supérieurs.

Ses supérieurs...qui étaient au nombre de un. Ce fut la seconde personne qu'elle rencontra sur l'île. Rey. Lieutenant. Celui qu'elle n'a jamais pu encadrer. C'est lui qui donna à Crimson sa première mission sur l'île, à savoir aller récupérer l'argent que devait le propriétaire du casino à la team. Mission qui fut accomplie rapidement, sans le moindre remerciement, évidemment. C'est également lui qui parla à la blanche de la mission suivante, beaucoup plus intéressante, dépendant du point de vue.

En effet, quelques jours plus tard, la jeune femme fut envoyée en mission à la maison Pokémon, afin de vérifier quels Pokémons étaient disponibles. Elle fut accompagnée ce jour là de Rafaël, une jeune sbire qui ne semblait rien à voir de plus que les autres. Avant de discuter un peu avec, néanmoins. Crimson, en l'entendant parler, vit de la réticence à effectuer cette mission. La même qu'elle avait autrefois. Voulant éviter à cette sbire de subir ce qu'elle avait subit par le passé, la blanche avait décidé d'inventer une liste de Pokémons inintéressants pour la team. C'est à la maison Pokémon qu'elle rencontra un Goupix, qu'elle viendra récupérer quelques jours plus tard. Ainsi, elle vit en Rafaël une potentielle alliée, bien que n'ayant jamais découvert son ressenti par rapport à la team.

Entre deux missions, la jeune femme avait capturé un Reptincel qui semait la pagaille en ville, dû à une épine coincée dans sa patte. Puis vint le festival de l'éclipse, pour lequel elle invita Aaron, pour qui elle pensait avoir développé des sentiments. Tout s'était plutôt bien passé, si on mettait de côté l'attaque d'un Darkrai et le fait que la blanche ait passé les trois quarts du festival avec un métamorphe prenant la forme d'Aaron...

Vint enfin le premier échec de la blanche sur l'île, sous les yeux même de Rey. Ils devaient en effet vérifier les faits et gestes d'un groupe de trafiquants. Sauf que l'un d'eux assomma Crimson qui fut d'une inutilité certaine. La faisant ainsi baisser dans l'estime déjà peu élevée que lui portait le lieutenant.

Ce n'est que quelques temps plus tard que Crimson mourut, après avoir laissé à Rafaël une lettre lui expliquant les raisons de son acte, les sentiments envers elle qui se sont dévelloppés au fil de leurs rencontres et toujours présents aujourd'hui, ainsi que Vulpix, trop jeune pour participer à un tel assaut. En effet, lassée de ne pas trouver d'alliés et ne pouvant plus laisser agir cette team comme bon lui semble, elle déclencha un incendie dans l'immeuble qui servait de quartier général à la team, récupérant le maximum d'informations sur celle-ci sur une clé USB. Bien que la version officielle du RP indique qu'elle est morte dans l'incendie qu'elle avait déclenché, elle a en fait sauté par la fenêtre du troisième étage, réceptionnée par son Drakkarmin qui l'attendait en bas. Le tout à l'arrière du bâtiment, ne pouvant ainsi pas être vue par les passants trop curieux. Coup dur pour la team. Ne pouvant plus rester à Mell, elle se rendit alors sur l'île récemment construite, où se trouvait général des rangers chez qui elle trouva refuge. Là, elle se coupa les cheveux et utilisa ses contacts dans la police pour faciliter son changement d'identité. Crimson était maintenant morte, laissant sa place à Alyona Zimniakova.

Méconnaissable, elle pouvait maintenant se balader sur l'île sans qu'aucun membre de la team ne la reconnaisse. Elle utilisa de nouveau ses contacts pour entrer dans la police, rejoignant une faction spécialisée dans la lutte contre les différentes teams. Au vu des informations dont elle disposait ainsi que de son expérience dans le domaine, il va sans dire qu'elle ferait une alliée plus qu'utile. Sa lutte contre la team Rocket était loin d'être finie. Mais cette fois, même si l'approche allait être différente, elle ne serait pas seule. De plus, elle savait maintenant qui elle devait éliminer, et qui elle devait sauver.


--------

team Pokémon




Pack starter

Cherch'Objets parce que Swen pensait que je cherchais - Cendresacrée (Restes de Crimson) - Charbon (Reste du QG Rocket

---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Xx-D4rk--EmoJeanPhillipe--D4rk-xX ♦ Âge: Bientôt 23, je suis vieille ♦ Pays: France ♦
Comment as-tu connu le forum ? Sérieux là ? ♦ Fréquence de connexion : Aléatoire ♦ Avatar: YanHe - Vocaloid ♦ Crédit : Takoyaki - https://www.pixiv.net/member.php?id=12940851 ♦ Double-compte ? C'est à peu près le 55845542ème. Mais sinon, DC de Yuri ♦ Le mot de la fin: Soyez LGBT+ Friendly (et j'ai ptet bousillé ce cadre sorry) ♦



Dernière édition par Crimson A. Zimniakova le Mar 26 Nov - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rafaël B. Roen
Rafaël B. Roen

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 1020
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Empty
MessageSujet: Re: It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée]   It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Icon_minitimeMar 7 Mai - 15:24


TE REVOILA TOI

Bon, après une lecture attentive et longue, après plusieurs relectures, après plusieurs débats entre l'équipe administrative afin de décider si oui ou non on acceptait les mort-vivants parmi nous, après plusieurs crépages de chignons (même si on n'a pas de chignon) et engueulades...

.
.
.


Réponse ici:
 

Spoiler number two:
 

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count.
Revenir en haut Aller en bas
http://leclairdelambre.blogspot.com/
Crimson A. Zimniakova
Crimson A. Zimniakova

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 58
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 05/04/2019

It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Empty
MessageSujet: Re: It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée]   It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Icon_minitimeMar 7 Mai - 15:25

cc bb sava

________________________
It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] 1554471795-1554471651-5629514927375995924-jpeg-1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Empty
MessageSujet: Re: It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée]   It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

It was just a prank bro || Crimson A. Zimniakova [Brûlée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-