Partagez
 

 Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyouhei M. Black
Kyouhei M. Black

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 188
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/04/2014

Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag) Empty
MessageSujet: Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag)   Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag) Icon_minitimeLun 9 Sep - 16:37

Ah ! Gringoire,
qu'elle était jolie la petite chèvre de M. Seguin !
Qu'elle était jolie avec ses yeux doux,
sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants,
ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande !

(Les lettres de mon moulin)

Crédit image : Namie-kun sur Zerochan
Qu'elle était jolie la- wait, Attention aux coups de sabot
(PV Mag)


- Non mais, sérieusement ?

Jack haussa les épaules d’un air ennuyé, tout en continuant d’avancer sur le chemin rocailleux des plaines d’Onnen. Kyouhei soupira en secouant la tête. Depuis quelques jours, le Mateloutre s’était mis en tête d’abandonner l’escrime, sous prétexte que les coquillages dont il disposait n’étaient pas assez performants. Impossible de lui faire changer d'avis, ni même de le motiver.

- Jack, on a ratissé toute la plage, deux jours d’affilé, la semaine dernière. On a tous cherché, on t’a tous proposé quelque chose, et rien ne te convenait.

Svël, qui marchait devant en évitant soigneusement la conversation, hocha discrètement la tête. Il n’était pas rare que l’Arcanin préfère éviter les conflits. Quant à Edenn, qui marchait près d’eux de son pas lourd et mesuré, elle donna un petit coup d’aile au dresseur avec un regard gentiment insistant. Kyouhei fit la moue et se frotta la nuque, chercha ses mots et souffla en l’air un instant avant de se lancer.

- Ouais… Tu sais, Jack, je ne crois pas que le problème vienne du… coquillage.

Le Mateloutre se retourna aussitôt, vexé, la fourrure gonflée. Visiblement, le dresseur venait de toucher la corde sensible. En signe de défense, Kyouhei leva aussitôt les mains devant lui.

- Je sais pas, je dis ça juste comme ça ! (Il grogna, soupira.) Je te dis simplement de ne pas te prendre la tête comme ça. T’as juste perdu un combat ! Ça arriv- hé !

Kyouhei ne put éviter de se prendre en pleine figure ce qui s’apparentait à un coquillage… à un demi-coquillage. Comme si on avait croqué dedans et qu’il n’en restait qu’une petite moitié. Qu’un petit quart. Et que le reste avait disparu sous des crocs incontrôlables.
Lilith n’avait pas été gentille.
Kyouhei grimaça. Ouais, il comprenait mieux le comportement de la loutre depuis quelques jours.

- Pourquoi tu ne m'as rien dit ? Jack, on va en retrouver un autre, ok ? C’est pour ça qu’on est là. On va faire le tour par les côtes, on aura sûrement plus de chance par-

Une fois encore, Kyouhei ne put terminer sa phrase. Cette fois, ce fut à cause de l'intervention de Svël, qui écarta son dresseur du chemin d’un soudain et brusque coup d’épaule. Ayant tout juste le temps de capter ce qu’il se passait - et d’essayer de ne pas se manger le sol, Kyouhei vit deux Cabriolaines galoper à toute allure le long du chemin, comme s’il fuyaient quelque chose. Sentant que le gros chien était à deux doigts de les poursuivre, Kyouhei s’accrocha à sa fourrure pour le retenir.

- Wo, attend, mon gros. C’étaient des Pokémon sauvages ?

Non loin, ils entendirent aboyer. Svël gonfla sa fourrure, Edenn redressa la tête pour observer la scène, ayant une meilleure vision qu’eux. Ils entendirent des cris, des ordres aboyés, et aperçurent même quelques éclairs. Kyouhei se précipita.

À quelques mètres devant eux se tenait le Ranch Cabriolaine, tel que le nommait le panneau visible au-dessus des barrières en bois. Un gros Mastouffe essayait de rassembler quelques Wattouat qui, sous le stress sûrement, le chargeaient de quelques éclairs. Non loin, le gérant du Ranch s’expliquait avec un groupe de touristes. Les portes du Ranch étaient grandes ouvertes et visiblement, les Cabriolaines de tout à l’heure venaient de s’en échapper.

- Merde… On va leur proposer un coup de main, ok ?

L’Arcanin secoua la queue, la fourrure gonflée, les yeux brillants, prêt à en démordre. Pas de soucis pour ça.

© redSheep sur Wild Roar

________________________


Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag) Signa_10

• Svël et Kyouhei mangent et embêtent Hue en #CD5C5C

Revenir en haut Aller en bas
Marguerite E.I. d'Amboise
Marguerite E.I. d'Amboise

REGION : Kalos, a grandi à Alola tho
POKÉBALL LANCÉES : 68
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 01/01/2016

Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag) Empty
MessageSujet: Re: Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag)   Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag) Icon_minitimeVen 20 Sep - 18:14


Un ânier, son sceptre à la main,
Menait, en empereur romain,
Deux coursiers à longues oreilles.
L’un, d’éponges chargé, marchait comme un courrier;
Et l’autre, se faisant prier,
Portait, comme on dit, les bouteilles
Sa charge était de sel. 

Attention aux coups de sabots

« Déjà, tu es sûr de toi ? » elle observait son Bruyverne avec méfiance

Elle ne s'imaginait pas reprendre le ciel si tôt après son (violent) accrochage avec un Tyranocif. Ses coupures guérissaient à peine. Ses griffes étaient toujours cassées. Mais à la manière d'un félin, la chauve-souris vont frotter sa tête contre l'épaule de la ranger, comme pour l'influencer avec des caresses. Mag croisa les bras, visage résolu. S'il s'imaginait que ça la ferait fléchir.. il avait tout à fait raison. Lâchant un long soupir, elle passa ses mains dans l'épaisse fourrure autour du cou de Dracula.

« T'es pire que moi. » elle crut l'entendre ronronner

(il était décidément incorrigible)
(ça devrait l'agacer davantage)

Pourtant, difficile de nier son propre enthousiasme. Rester à terre pendant trop longtemps ne lui réussissait pas, sans mentir. Un feu s'était allumé au creux de sa poitrine à l'idée de retrouver les nuages, aussi Mag s'empressa-t-elle d'enfiler ses lunettes filtre.

tant pis pour la prudence
ils feraient juste un tour

Quelques minutes plus tard, elle quittait l'île Wailmer, juchée sur le dos de son Pokémon partenaire. Comme souvent. Si la bête prit de l'altitude avec prudence, elle ne tarda pas à accélérer le rythme. A voler vers les nuages pour les traverser à vive allure, dissipant leurs formes gazeuses avec entrain. Le rire de Mag lui donnait de l'énergie. (et du courage) Elle ne lui communiquait aucune indication, ne lui donnait aucun ordre, profitant simplement du voyage. Radieuse. Un rire émerveillé lui échappant presque en continu.

elle aimait tant voler
jamais elle ne s'en lasserait

(le danger lui importait peu)
(ça faisait partie du jeu)

« Ok ok, descends un peu sur Onnen, qu'on aille faire semblant de bosser. » finit-elle par lui souffler, malicieuse

elle n'était pas en uniforme
mais elle avait son top-capstick

Mag sentit plus qu'elle n'entendit le grondement de protestation que laissa échapper Dracula. Déjà ? Ils étaient bien, là-haut, non ? Une vue imprenable sur la région. Un temps dégagé. Aucun danger à proximité. (le sol ne comptant pas comme 'à proximité') Quant au froid occasionné par l'altitude, ce n'était qu'un détail, avec la veste coupe-vent qu'elle avait enfilée. Devant sa réticence, la ranger ne put que secouer la tête.

« Tu sais très bien que je dois patrouiller. » insista-t-elle

ce fut suffisant
le dragon descendit

en piqué, bien entendu
elle poussa un cri de surprise

Qui se mua bien vite en rire, léger et pétillant, alimenté par l'adrénaline du moment. Sa tête tournait toujours un peu lorsqu'ils regagnèrent le sol, aussi ne s'éloigna-t-elle pas trop de Dracula. Une main sur son épaule, Mag prit quelques secondes à retrouver ses repères. (son sourire ne l'avait pas quitté) Jusqu'à se tenir bien droite. Et pousser gentiment le poitrail du monstre.

« T'arrêtes jamais, toi ! File, j'ai besoin de me concentrer ! » rit-elle, le regard chargé d'étincelles

Sa colère était toute feinte, mais il devrait vraiment filer. Dracula l'avait emmenée à proximité du ranch Cabriolaine et la ranger ne doutait pas qu'une créature telle que lui effraierait aisément le bétail. Sans même essayer. Mais à peine sa main atteignait-elle la pokéball d'Artémis qu'une silhouette la dépassait à toute vitesse. Puis une autre.

« Déjà ? » marmonna-t-elle, incrédule

Voilà que trois autres Wattouats s'enfuyaient à vive allure, bêlant et laissant échapper des étincelles. Ils étaient pourtant à une distance raisonnable du troupeau.. Puis ces bêtes-là n'étaient-elles pas supposées avoir des enclos ? Curieux. Faisant signe à Dracula de la laisser, Mag prit la direction du ranch après avoir sorti Artémis de sa pokéball. Malgré les aboiements du Mastouffe, elle put comprendre la situation.

c'était le chaos
tout juste son domaine

Non loin, il lui sembla entendre pile ce qui lui traversait l'esprit: ils allaient donner un coup de main. Voilà une attitude qui lui plaisait ! Sourire aux lèvres, elle tourna la tête en direction de la voix. Un jeune dresseur aux cheveux en pétards accompagné d'un Arcanin, si elle ne faisait pas erreur.

« Merveilleux, on ne sera pas trop de deux ! » s'exclama-t-elle en s'approchant

(plus que ça, avec les pokémon)
(mais elle ignorait combien il en avait)

Adressant un signe de main au dresseur, la ranger ne tarda pas à tirer Toshihiro et Apollon de leurs pokéball également. Aussi mal à l'aise son Amphinobi soit-il en présence du type plante, elle allait avoir besoin de leur aide à tous les deux. Il y avait tant de bêtes à ramener, maintenant quelle étudiait les environs du regard..

« Oh, mais où sont mes manières ? s'exclama-elle, une main sur le coeur, Mag, ranger d'Alera, enchantée ! Permettez moi de vous assister pour cette dangereuse mission. » se présenta-t-elle avec une révérence

Un sourire étirait ses lèvres lorsqu'elle se redressa. Faisant mine de ne pas remarquer la façon dont Artémis leva les yeux au ciel, elle reprit la parole.

« Si une bête semble agressive, hésitez pas à me demander de la capturer, ça ne prendra qu'un instant ! » fit-elle en désignant son capstick

En théorie, le bétail n'était pas spécifiquement en grope. Mais agités par le vaste mouvement de tout à l'heure et en groupe, les Wattouats pourraient en surprendre plus d'un.
@Kyouhei
Mag parle en #bd4252

________________________
keur
Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'elle était jolie la- wait, attention aux coups de sabot (PV Mag)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Nord - ONNEN :: Village dans la roche :: Ranch Cabriolaine-